Feed. moi

 

35521626_2106025799643982_3419916324174823424_nJ’ai testé pour vous… le repas du champion en déplacement pro et entre deux rendez-vous (et le post Facebook racoleur et assumé, merci d’envoyer vos échantillons de bouffe à l’auteur qui fera suivre ^^)

Contexte : la Tour Effel occupe 30 % de votre champ de vision, il fait 24° au sol et le taux d’humidité est idéal (il est midi et vous n’avez toujours pas d’auréoles sur la chemise, quoi). Des conditions idéales pour déguster un T-Bone sauce champignon de 1 kg prévu pour deux : les protéines, c’est bon pour le cerveau et avec un doggy bag, ça fera un goûter parfait pour la seconde classe du TGV. Oui, chez Rhêtorikê, on aime les protéines ^^

Perspective : oui, mais non. Votre journée devrait se terminer à 14 h, vu que vous êtes debout depuis 5 heures du mat’, vous errez comme un zombie entre les terrasses pleines de promesses et de calories, et c’est alors que vous avez une fulgurance : peut-être que le T-Bone ne va pas vraiment matcher avec une présentation PowerPoint chez le client. Peut-être que ça va quand même être un peu lourd. Peut-être même que ça va diminuez votre performance, avec les protéines, le cerveau et toussa.

Réalisme : trouver un Franprix, et tenter s’alimenter avec dignité. Et là, je tombe sur ça. Bon, le truc du fond était déjà connu : c’est un peu le Redbull pour les vieux schnocks dans mon genre qui ont peur de faire un arrêt cardiaque en départ arrêté. Sucré, gras et caféiné, c’est parfait. Merci, Starbucks, pour 120 calories dans 220 ml.

La promesse : l’autre machin, c’est un vrai truc de cosmonaute. C’est un repas dans une barre Feed.. De mon temps, ça existait dans des gammes pour maigrir. Là, c’est pour « profiter de son temps pause à ne pas bouffer, mais à faire ce qui vous plait garanti sans gluten ». On ne commentera pas le télescopage improbable hipster et capitalisme, le miracle n’est pas là. Non. Le miracle, c’est que c’est mangeable (en tout cas pour le goût chocolat), et ça a l’immense avantage de ne pas vous expédier directement en mode sieste à votre prochaine réunion. Et ça, c’est déjà beaucoup pour les actifs en déplacement.